Les Héros de Dindavara

19- À la Citadelle du Corbeau

Un nouveau riyan mais de vieilles querelles

Après que les lourdes portes de la Citadelle du Corbeau soient refermées, tant les hommes d’armes que les hommes du commun commencent à réaliser l’ampleur des événements des derniers jours. Po remarque que Kazen, le demi-frère de Sokokariu, manque à l’appel.

Po, Takiro et Megumi se réunissent pour planifier la suite des choses. Takiro fait part à sa coeur de son amertume face à ce qu’il considère être une conduite irresponsable de sa part, soit d’avoir concentré beaucoup d’énergie sur Tetsu Danifa alors qu’il fallait sauver la population des morts-vivants.

Po, de son côté, tente de jouer les conciliateurs et demande à son frère et à sa soeur d’éviter toute médisance en public et de montrer une image d’unité, histoire d’inspirer la confiance parmi les roturiers. Le cas de Sokokariu est également discuté, Megumi éprouvant encore certaines méfiances envers ce métis ob-lob et dindavar.

Justement, Sokokariu épiait s’adonnait à passer près de là et grâce à son ouïe fort développée. Il indique qu’il acceptera d’aider la commanderie, mais fait clairewment comprendre aux trois nobles que ceux-ci ne peuvent croire avoir une autorité sur lui.

À l’intérieur de la cour, Xian Dara Xingshao et Varrick ont commencé à organiser les réfugiés et sont très vites rejoints par Megumi et Sokokariu. Po tente de remonter le moral aux troupes, mais celles-ci, si elles sont réceptives ne montrent guère d’entrain.

Lorsque Takiro, après avoir constaté que la Citadelle pourra nourrir les réfugiés pendant un maximum de deux semaines, sort dans la cour. Il est applaudi par les roturiers. L’un d’eux, un vieil homme, le prend même par le bras et lui dit qu’il lui rappelle son père, Akomo Haokang Danifa. Takiro balbutie une forme de remerciement, mais est pris de court par cette admiration.

Alors que le soir commence à tomber, Xian, après avoir eu une altercation très rapide avec Sokokariu, vient voir Po et lui indique que les roturiers sont excédés. Une menace de révolte plane sur la Citadelle.

Po, après avoir accusé le coup, réunit ses proches et annonce qu’il démissionne de son poste de geguo. Il suggère qu’un riyan soit nommé et que ce riyan soit Takiro. Les autres officiers (ou sous-officiers, plutôt) acceptent la proposition. Après une brève réflexion, le principal intéressé consent, mais refuse d’utiliser le titre de riyan.

Pendant la soirée, Megumi va discuter avec Takiro. Elle tente de lui remettre le hai dinda de Tetsu, mais son frère n’est guère réceptif, lui expliquant qu’elle devra trouver sa voie et que la haine qu’il avait en lui, de même que son désir de vengeance sont désormais chose du passé. Megumi discute avec Xian mais reste plutôt froide avec ce dernier.

Le lendemain, Takiro annonce la nouvelle au peuple réuni dans la cour, de même qu’aux soldats. Jusqu’à nouvel ordre, il dirigera la défense de la commanderie et, à cet effet, indique que tous, le peuple comme la noblesse, participeront à la défense et auront des armes en conséquence. Cette annonce, qui constitue un changement drastique par rapport aux lois et aux moeurs du Dindavara, choque quelques personnes, mais la majorité des gens comprennent que la situation désespérée commande des mesures radicales.

Finalement, à la suggestion de Po, qui malgré sa démission, prend un rôle très actif dans la commanderie, un poste est offert à Xian, mais celui-ci refuse.

En fin d’après-midi, Varrick commence à ressentir l’énergie magique provenant d’Ektara. Megumi fait de même quelques temps après. Nos cinq héros, accompagnés de Xian, décident de régler le cas du nécromancien. Ils s’introduisent alors dans la cité d’Ektara, grâce aux talents de grimpeur de Sokokariu. La furtivité de Varrick permet à ce dernier de se mouvoir dans la ville dévastée et de constater que 100 corps ont été réunis sur une place. Le riyan Kaizen gesticule et marmonne des paroles étranges autour d’eux. Assurant sa protection, on retrouve une dizaine de morts-vivants, de même que huit gardes dont le corps est animé. Parmis eux, il y a Tiaku.

Comments

Le résumé ne rend pas tellement justice à la partie. Si on peut effectivement dire qu’il n’y a pas eu beaucoup d’action, ce fût, selon moi, une très bonne partie. J’ai été particulièrement impressionné par votre jeu de rôle. Je crois que vous avez tous atteint une maîtrise très claire de votre personnage qui rend le tout très naturel et moins forcé. Bref, chapeau!

En plus, la partie a donné lieu a de nombreuses phrases assassines très hilarantes.

Les joueurs qui étaient présents peuvent ajouter 2 XP à leur personnage.

19- À la Citadelle du Corbeau
 

L’XP a été rajoutée directement dans vos personnages. Assurez-vous par ailleurs que le tout est conforme à la réalité.

Deux d’entre-vous doivent égaler se trouver des missions (Po, Takiro).

19- À la Citadelle du Corbeau
FXR FXR

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.