Les Héros de Dindavara

18 - Guerre totale: nous sommes désormais seuls

Où il est question de sacrifice, d’ardeur et de destin, final ou inachevé

Takiro s’apprêtait à asséner un coup d’épée à Sokokariu, qui tente de le raisonner en lui expliquant les motifs de ses derniers actes. De son côté, Takiro essayait de convaincre le métis ob-lob de se constituer prisonnier guère, ce qui ne semblait une solution envisageable pour le principal intéressé.

Finalement, après quelques esquives et des prises de lutte, Takiro se retrouve suspendu dans les airs, tenu par la poigne du roturier. Les deux peuvent se parler et décident, temporairement, de revenir au quartier général des troupes de la commanderie pour tirer la situation au clair. Takiro profite d’une accalmie pour s’assurer que son fils, Honor est en sécurité.

Pendant que son frère plus âgé se bat avec Sokokariu, Megumi se prépare à l’arrivée massive de troupes par la porte Nord d’Ektara. Celle-ci est éventuellement vaincue par les coups de bélier et une horde de soldats s’élancent en hurlant dans le passage menant vers la ville. Plusieurs assaillants ne pénètrent jamais dans la ville, leur vie était fauchée au passage par des archers de la Commanderie ainsi que par des fantassins qui sortent leur arme par des meurtrières dissimulées ça et là dans le passage.

Les cavalières de Megumi, après une courte charge, laissent les adversaires entrer et procèdent ensuite à leur encerclement. Malgré des renforts ennemis, Megumi et ses soldates ne cèdent aucun terrain. Après la victoire contre une gueguo aguerrie (et qui avait d’ailleurs mis Takiro inconscient quelques jours avant), le Shu Riyan, manifestement excédé, ordonne que la porte fortifiée soit abattue d’un coup de catapulte, privant ainsi ses troupes plus lourdes d’un accès à la cité.

Profitant d’un petit répit, alors que la bataille semble penchée en faveur de la Commanderie, nos héros, sauf Varrick, mystérieusement introuvable, se rencontrent pour faire le point… un troubadour moins talentueux que moi aurait même pu parler de « faire le poing » vu la palpabilité de la tension, notamment entre, d’un côté, Megumi et Takiro, et de l’autre, Sokokariu. Po doit agir en médiateur et propose que Tiaku, lorsqu’il pourra, tranche la question.

Varrick, de ses yeux perçants, voit alors une masse de centaines de morts-vivants pénétrer par les différentes brèches dans la ville. L’arrivée d’un tel nombre de troupes créées par sorcellerie cause un vif émoi parmi les défenseurs. Par conséquent, le vent tourne et la commanderie se retrouve désorganisée.

Le Truil, après avoir épuisé son carquois sur l’ennemi, court avertir ses amis. Ceux-ci peuvent effectivement constater de leurs yeux les conséquences de l’arrivée de telles troupes. Des roturiers sortent en panique pour demander grâce aux assaillants mais sont alors abattus par des morts-vivants, des soldats ennemis ou même les soldats de la commanderie, visiblement débordés par cette soudaine invasion.

Tiaku, Amina, Fuwan Danifa et les autres geguo, à l’exception de Po, sont réunis et conviennent que la bataille est désormais perdue, mais qu’une simple retraite ne fera que prolonger l’agonie. Le plan arrêté est le suivant : Po, Takiro, Megumi et Varrick avec l’aide de cinquante soldats, assureront que les roturiers puissent sortir par la porte Sud, encore sous contrôle de la commanderie, pendant que le reste des troupes, réserves comprises, engageront l’ennemi dans une charge sans merci.

Tiaku remet aux descendants d’Aramoto, le dinda d’Irana Meirendont la lame est frappée d’une gravure d’un bœuf. La lame est remise à Megumi. Le riyan confirme également à Po que Sokokariu n’a rien à se reprocher et qu’il a bien agi, sans rentrer dans les détails. Sokokariu, qui écoutait aux portes, lâche un petit soupir de soulagement, de satisfaction ou simplement d’exaspération (ce n’est pas très clair).

Amina, de son côté, rappelle à Megumi la promesse que cette dernière lui a faite.

Takiro, suivi peu après de Xian, prend les cinquantes soldats pour former une ligne qui sert de tampon entre la zone d’évacuation et les morts-vivants.

Po, Sokokariu et Megumi vont avertir le plus de roturiers qu’ils doivent quitter Ektara.

Varrick se faufile dans les rues encombrées de cadavres et réussit à repérer le riyan Kaizen, qui commande la masse de morts-vivants. Le Truil prend position sur un toit et vise. Malheureusement, s’il atteint la cible, la flèche ne fait que percer légèrement la lourde armure du nécromancien. Quatre soldats morts-vivants se lancent aux trousses de Varrick. Ce dernier est toutefois beaucoup plus agile que ses poursuivants et réussit à les semer plutôt aisément.

Sokokariu, Po et Megumi retournent près de la porte. Grâce à l’intervention du fantôme de Xia Ven Xueidei ils peuvent constater que des assaillants courent le long des murailles et se dirigent vers la chambre de la tour qui comprend le mécanisme permettant de fermer la herse. Ces assaillants ne sont nuls autres que Tetsu Danifa, une archère et six soudards. Sokokariu, déployant un sens tactique peu commun, projette un des sbires hors de la tour, le condamnant à des fractures douloureuses. Les cinq compères de la victime préfèrent se retirer plutôt que de servir de prochain repas aux trépassés animés qui arriveront sous peu.

Tetsu Danifa engage Megumi en duel, cette dernière désirant se venger de la cicatrice qu’il lui avait infligée. La Brute prend rapidement l’avantage sur la Belle et réussit à lui mettre sa lame sous sa gorge. Po, préférant perdre son honneur que sa sœur, bloque la lame de Tetsu, alors que Megumi refuse de se rendre. De son côté, Sokokariu s’occupe de l’archère en la rendant inconsciente.

Finalement, l’intervention de Varrick, ou plutôt de sa flèche qui pénètre dans la gorge du soudard aux ordres du Shu Riyan, qui met fin au combat.

Il était grandement temps car Takiro était rendu à moins d’un mètre de la porte, après avoir perdu près de 40% de ses soldats.

Pardon? Que dites-vous, mes enfants? Vous voulez savoir comment Takiro, qui avait juré de se venger de Tetsu s’est senti après avoir appris la mort de ce dernier?

C’est une question à laquelle je reviendrais plus tard. En effet, Takiro était conscient de la présence de Tetsu, mais quelque chose lui a fait réalisé que son désir de vengeance devait passer après la protection des roturiers qui fuyaient Ektara pour aller à la Citadelle du corbeau.

Peut-être, effectivement, que le fait d’avoir un héritier l’a changé. Peut-être qu’il commence à réaliser qu’un chef doit souvent renoncer à ses désirs personnels et privilégier l’intérêt commun. J’y reviendrai plus tard.

Comments

Expérience pour chacun des personnages: 3 XP.

FXR LexMajor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.