Les Héros de Dindavara

17 - La descente aux Enfers commence

La guerre frappe Ektara

Tiaku sait qu’il va commettre un crime impardonnable. Toutefois, il ne peut se résoudre à faire autrement.

À l’insu de ses neveux et sa nièce, il va voir Sokokariu dans sa geôle et lui demande de s’échapper discrètement, de rejoindre les forces du nécromancien qui sert le Shu Riyan et de les mener vers un village dont la population sera vraisemblablement transformée en morts-vivants pour grossir les effectifs du Shu Riyan. Cet acte vil servira de prétexte pour convaincre le clan Xingshao de se mêler de la bataille et ainsi donner une chance de survie aux gens de la commanderie.

De fait, il n’est pas particulièrement difficile pour Sokokariu de s’échapper de la Citadelle du Corbeau. Takiro constate que la cellule qui abritait l’insolent roublard est vide, mais ne peut retrouver ce dernier, malgré l’aide de Varrick. Le Truil perd sa trace dans la campagne, mais estime qu’il est vraisemblable que Sokokariu ait rejoint le camp du Shu Riyan.

De son côté, Megumi, après une visite d’inspection et d’encouragement auprès de la cavalerie de la commanderie, commence à trouver la situation des plus pénibles. Elle cède à ses anciennes habitudes et décide d’aller boire dans une taverne où les gens se saoulent pour éviter de penser au destin funeste qui pourrait leur arriver. Seule l’intervention de Xian amène la belle cavalière à cesser de s’aviner.

À la Citadelle du Corbeau, une sévère discussion s’engage entre Po, Takiro et Megumi. Takiro émet des doutes sur les capacités de Po qui rétorque sur le fait que son frère manque de jugement et d’honneur. L’ancien mercenaire et nouveau père annonce qu’il entend se battre seul et laisser tomber son poste de guo. Comme on le verra, il ne le fera pas, suite à quelques mots de son oncle.

Pendant ce temps, Sokokariu rejoint le camp d’Aramoto Danifa et les deux négocie un accord. En échange d’une immunité et du droit pour Sokokariu pourra garder ses actifs et mener des activités commerciales ailleurs qu’au Dindavara, le métis Ob-Lob mènera les troupes du Clan vers un village dont la population pourra être massacrée et transformée en créatures morts-vivantes. Pour passer un peu de temps, Sokokariu s’amuse avec les mercenaires Opetkans, manifestement heureux de rencontrer quelqu’un qui parle leur langue.

Dès la nuit, et toujours à l’insu des autres, Tiaku et Varrick se rendent au village qui sera visé par l’attaque. Tiaku explique aux villageois son plan et avoue candidement qu’il s’agit de la seule chance de survie de la commanderie. Les roturiers déterreront les morts et les placeront dans les maisons. Le gros de la population pourra se sauver, tandis que certains se sacrifieront en restant. Faisant preuve d’un rare courage, la majorité des aînés ainsi que des veufs acceptent, la gorge serrée.

Le matin, Sokokariu et une escorte rejoignent les forces du nécromancien. Bien qu’il tente d’aider les villageois (ne connaissant rien de la manœuvre de Tiaku), ceux-ci semblent bornés (avec raison). Varrick, voulant « récupérer » le géant rieur, tente de le mettre K.O. avec des flêches sans pointe lancées à la tête. Malheureusement pour le Truil, Sokokariu n’est pas au fait du plan et crie « Varrick! » avant de tomber inconscient. Son corps est récupéré par les troupes du Clan Danifa et rapporté au camp. Le shaman Truil, impuissant, assiste au rituel magique qui donne aux morts une parodie de vie.

De leur côté, Po, Takiro et Megumi sont témoins d’une altercation entre le fils d’un marchand, capturé pour tentative de s’enfuir et de rejoindre le camp de l’ennemi. La foule s’en mêle, au moment où le fils de ce marchand s’attaque à un garde. Des archers commencent alors à tirer sur Po. Ce dernier tente de prendre le contrôle de la foule, pendant que Takiro bloque certaines flêches. Varrick, toujours aussi tireur d’élite, réussit à blesser un des assaillants, en tuer un autre, pendant que le troisième réussit à s’échapper. L’assassin capturé, face à des menaces de Varrick qu’il serait choquant de répéter sur Internet, explique son rôle et est “enrôlé” de force parmi les défenseurs, malgré son bras cassé, légèrement remis en état par le Truil.

Les forces du Shu Riyan entourent Ektara. Les catapultes sont mises en action. Les têtes des soldats et des villageois capturés lors de la bataille précédente sont lancés par-dessus les murs pour nuire au morale des habitants. Comble de malchance, la tête de Pearl tombe près des pieds de Takiro, celui-ci avale sa salive et respire un grand coup…

Après un autre discours du Shu Riyan, interrompu par une flèche de Varrik au bras, les cors et les trompettes sonnent, alors que des tirs de catapulte frappent Ektara. Des échelles sont lancées. Takiro réussit carrément à repousser une échelle précipitant une bonne dizaine d’hommes vers leur mort. Ses soldats se chargent rapidement d’éliminer les quelques-uns qui ont réussi à monter. Varrick est moins chanceux, il perd plus du 2/3 de ses guerriers Truils contre la défense et doit retraiter.

Po constate que la rivière gelée constitue une porte d’entrée idéale dans la ville et se déplace à cet endroit pour bloquer le chemin vers le reste de la ville. Chemin faisant, il constate que certains marchands ont sombré dans la débauche. L’attention de Po est toutefois attiré par des cris dans une maison. L’aîné Haokang y pénètre avec sa garde rapprochée et constate que Tetsu Danifa, une archère et quelques sbires sont occupé à terroriser et massacrer les habitants. Le combat s’engage. Les sbires de Tetsu, peu coordonnés, sont mis hors combat, mais après avoir reçu les flêches de l’archère et avoir vu une de ses lames briser par Tetsu, Po décide de retraiter, après avoir mis le feu à la maison. Malheureusement, vu le manque de temps, il est certain que Tetsu aura pu quitter les lieux.

La porte principale de la ville d’Ektara est enfoncée, les cavalières de la commanderie, Megumi à leur tête, se préparent à charger sur les assaillants qui chargent en criant des cris de guerre…

Pendant ce temps, Sokokariu a échappé à la surveillance de ses gardiens dans le camp du Shu Riyan et a gravi les murs d’Ektara. Sur le chemin de ronde, Takiro est face à lui, se préparant à lui infliger une blessure mortelle…

Comments

À la prochaine partie, c’est terminé le “chaque PJ de son bord”!

Par ailleurs, je pense sincèrement qu’un concours d’imitation de Varrick serait d’actualité. ;)

 

Je dois dire que je ne l’avais pas vu venir celle-là! C’est un peu dommage de l’apprendre dans un résumé de partie, mais bon, nous sommes tous des joueurs matures, alors on fera comme si on savait pas. D’ailleurs, je plains Sokokariu à la prochaine partie… ;)

 

Ça sent le dodge à plein nez! Dire qu’il y avait tout un volet du plan secret qui était secret même pour Sokokariu. Ceci dit, je n’ai toujours pas d’idée de ce qui servira de “courroie de transmission” pour embarquer le Clan Xingshao….

Qui vivra verra (et comme c’est parti, pas sûr que ben du monde va voir… ;)

FXR FXR

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.