Les Héros de Dindavara

14 - Le piège

Trahisons, retrouvailles et découvertes

Alors que nos héros s’affairaient à mettre en œuvre leur plan pour infiltrer le repaire des nécromanciens et les attaquer préemptivement, le riyan Tiaku les informe que le riyan Kaozen, qui dirigeait la commanderie de la Sentinelle éternelle, , entendait faire une attaque contre les sorciers et invitait ses voisins à assister comme observateurs.

Les héros, accompagnés du groupuscule de Varrick, se rendirent et purent rencontrer Boyu Danifa, le guego en charge de l’attaque de la centaine de soldats dépêchés à cet effet. Celui-ci expliqua le plan, qui consistait à lancer une force massive à l’intérieur de la caverne principale, pendant qu’un autre groupe, dont le geguo ignorait la composition, s’aventurerait dans les ruines pour bloquer la sortie. L’attaque aurait lieu le lendemain.

Alors que Megumi, Po et Takiro discutaient tranquillement avec Boyu Danifa, Sokokariu en profita pour tenter de séduire une jeune cuisinière, mais ses blagues particulièrement salaces n’eurent d’autre effet que d’effrayer la jeune femme.

Vu le malaise suscité par l’anonymat du deuxième groupe, les héros demandèrent à Varrick d’aller observer ce deuxième groupe dès le moment où les troupes se mirent en marche vers leur objectif.

L’assaut fut donné, tout de suite après que les ingénieurs protégés par des pavois purent faire éclater le fer rouillé du bas de la herse et ensuite la bloquer dans sa position plus élevée. Une charge de cavalerie, à laquelle participait Megumi, fonça dans la masse de morts-vivants, piétinant et tailladant ce qui se trouvait autour d’eux. L’infanterie suivit à son tour. Po et Takiro, côte à côte, puis dos à dos, firent face aux cadavres animés. Sokokariu préféra rester à l’arrière.

Varrick revint et mentionna à ses amis que le groupe d’en haut était composé d’une vingtaine de dindavars, dont plusieurs roturiers, ainsi que d’un sorcier à la peau dorée venant de l’autre continent, Milonda.

Dans la grotte principale, un nécromancien conjura une créature d’ombres, gigantesque, qui fit paniquer les soldats autour, en plus d’en massacrer une demi-douzaine.
Des mercenaires aidaient les nécromanciens et leurs cadavres animés à repousser l’attaque. L’un des escaliers était défendu par une jeune femme au physique impressionnant et doté d’une chevelure teinte en rouge, qui poussait des cris de bataille en donnant des coups de son long bâton. Takiro la reconnu immédiatement. Il s’agissait de Pearl, une ancienne flamme du temps qu’il était mercenaire.
Il s’avança vers elle et lui donna un coup d’épée vicieux au bras qui aurait empêché toute personne de manier quelque arme que ce soit, mais Pearl était plus coriace.

Takiro et elle discutèrent pendant qu’ils se battaient, frappant mercenaires, morts-vivants et soldats dindavariens autour d’eux.

Sokokariu perçut un léger grondement qui allait en s’accentuant, puis de la pierraille tomba sur son épaule. Le roublard comprît immédiatement : le plafond de la grotte allait s’éffondrer! Il se mit à couvert, Pearl fit de même, mais les autres étaient trop lents ou trop concentrés sur le combat en cause. Des tonnes de roche s’abattirent sur les combattants, écrasant indifféremment Dindavariens, cadavres animés et mercenaires. Un épais nuage de poussière se leva et retomba ensuite, lentement. Varrick comprit que le sorcier était vraisembablement un Batteur de Tremblements de Terre.

Par chance, les héros avaient survécu, bien qu’ils fussent tous très blessés. Ils entendirent des pleurs de bambin provenant d’un couloir au deuxième étage de la «mezzanine » de la grotte. Sokokariu, Takiro et Megumi s’y rendirent et purent voir que Pearl tentait de consoler un enfant, son fils. Ce dernier, de l’œil de Sokokariu et de Megumi, avaient certains traits physiques en commun avec Takiro. Megumi réussit à convaincre Pearl de venir avec eux.

D’autres personnes avaient survécu : le geguo Boyu Danifa, malgré sa jambe écrasée, cinq soldats, ainsi qu’un nécromancien nommé Ainsley. Ce dernier, s’il refusait de se rendre, indiqua aux autres survivants qu’un passage souterrain existait.

Tous l’empruntèrent. Heureusement, même s’il s’agissait d’un dédale aux voies incertaines, l’issue fut trouvée.

Boyu Danifa indiqua qu’il retournerait chez lui, tandis que les héros, ainsi que Pearl et Ainsley, se mirent en route vers la Commanderie des 1000 Batailles.

Ainsley expliqua que le riyan Kaozen était en réalité un nécromancien et même son élève. C’était à l’initiative de ce riyan que Ainsley et sa bande étaient venus s’installer au Dindavara. Bien qu’Ainsley fut vague sur les détails, il accepta de fournir d’autres informations moyennant un sauf-conduit pour l’Empire.

Sokokariu montra à Varrick la dague ancienne qu’il avait trouvé dans la tombe. Varrick comprit les fins auxquelles servait l’objet et en fut inquiet. Sokokariu ne réalisait manifestement pas le danger que recelait ce coutelas rouillé !

Takiro alla s’expliquer avec Pearl et put voir son fils pour la première fois. Il s’appelait Honor.

Comments

FXR FXR

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.